Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/05/2009

Interview de CO2logic (guider.be)

Acteur engagé du développement durable, CO2logic sensibilise depuis 2007 les individus et les entreprises à leur impact sur le réchauffement climatique et les encourage à réduire leurs émissions de CO2. A l’origine de cette société, deux jeunes hommes ambitieux et désireux de faire quelque chose pour encourager les gens à agir pour le futur. Aujourd’hui, la société a une soixantaine de clients dont de grands groupes internationaux comme AB InBev par exemple.


Guider : Tanguy du Monceau, vous êtes co-fondateur de la société CO2logic, en deux mots quelles sont les principales missions de CO2logic ?


Tanguy du Monceau :
 « CO2logic essaie d’être un pilier pour aider la Belgique à réduire ses émissions de  CO2. Pour cela, nous éduquons, sensibilisons les grandes entreprises, les PME mais aussi les particuliers afin qu’ils prennent conscience de leur impact climatique. Nous les aidons à calculer, réduire et compenser les effets de leurs émissions de CO2. »

Guider :
 Vous êtes donc actifs dans la compensation volontaire des émissions de CO2, de quoi s’agit-il, concrètement ? 

 Tanguy du Monceau : 
« Pour compenser le CO2 de nos clients, nous procédons par étapes. 
En premier lieu, nous faisons un bilan carbone certifié qui est une photographie de l’impact CO2, ça nous permet de voir les endroits où il faut agir. Bien souvent, les clients ont des surprises, ce n’est pas forcément le système de chauffage qui consomme le plus, ça peut être le système de ventilation par exemple. 
Ensuite, nous faisons des plans d’investissements, qui permettent de voir quels investissements rapides et rentables peuvent être faits pour limiter les émissions de CO2, c’est ce que nous appelons les « quick wins». 
Enfin, nous arrivons à la compensation de CO2. Il s’agit de financer des projets écologiques dans les pays en développement en vue de contrebalancer les émissions de CO2 émises par les pays développés. Mais bien évidemment, la priorité est de d’abord voir ce qui peut être fait chez nous pour réduire le CO2 et dans ce cadre nous sommes dans la même lignée que EF4. »  

Guider :
 Pouvez-vous nous donner quelques exemples concrets de vos projets de compensation de CO2 ?

Tanguy du Monceau : « Prenons l’exemple d’une école en Afrique ou en Inde qui produit son électricité avec un groupe électrogène qui fonctionne au diesel, nous, nous participons et compensons le CO2 en remplaçant ce système par une petite éolienne. Si on calcule la différence, on verra que pour un mégawatheure produit par le groupe électrogène au diesel, on émet une tonne de CO2 tandis qu’avec l’éolienne, il n’y a aucune émission. » L’idée d’agir dans les pays en développement, c’est avant tout parce que ces pays n’ont pas accès aux technologies et que ce sont eux qui vont subir le plus les changements climatiques. De plus, nous sommes la cause du réchauffement de la planète, c’est un problème mondial, il n’y a donc aucun soucis à aller compenser le CO2 ailleurs que là où il est émis. »

Guider : Comme citoyen, puis-je aussi compenser mes émissions de CO2 ? De quelle manière ? 

Tanguy du Monceau :
 « Totalement. CO2logic vise également le grand public belge. Si chaque citoyen réduit d’une tonne ses émissions de CO2, ça nous fait 10 millions de tonnes économisées pour la Belgique. Et avec de simples changements de comportements, il est très facilement d’arriver à une réduction d’une tonne de CO2. Il est important que les gens se rendent compte que leur impact climatique a un coût réel et c’est pour cela que des associations comme EF4 ont leur importance car elles sensibilisent les citoyens et donnent des conseils pratiques pour économiser l’énergie. Les particuliers peuvent aisément calculer leurs émissions en se rendant sur notre site : www.CO2logic.com. Par ailleurs, la plupart de nos clients, de grandes entreprises comme la SNCB, la STIB, la Commission européenne ou encore Mars essaient au maximum de sensibiliser leurs employés et usagers en distribuant des brochures,… »

Guider : Quels sont les premiers éléments à améliorer pour réduire nos émissions de CO2?

Tanguy du Monceau :  «  Une fois le bilan carbone établi, on voit très clairement où il faut fournir des efforts. Par exemple, si on constate que cela vient du bâtiment, on réalisera un audit énergétique. Par contre si on constate que cela vient des véhicules, nous avons des partenariats avec des sociétés de leasing qui proposent alors aux clients d’opter pour des véhicules plus écologiques. Nous encourageons aussi les organisations à former leurs employés a la conduite écologique et à vérifier la pression de leurs pneus. Par exemple, rien qu’en gonflant les pneus correctement, on peut atteindre 10% d’économies de carburant. Il y a donc toutes une série de solutions « quick wins » à réaliser avant d’arriver à la compensation de CO2. Ces solutions permettent déjà d’économiser 10 à 30% en un an. On peut également recourir aux énergies vertes. Et par les temps qui courent, réduire les coûts, c’est essentiel. Pour illustrer, on a réalisé un contrat avec Interparking, et grâce à nos conseils, ils réalisent 8.000 € d’économies par an, ce qui rembourse les frais de consultance en moins de 12 mois. »

Guider : Une étude publiée en juillet 2008 a démontré que CO2logic était la société de compensation de CO2 la plus crédible en Belgique, et vous êtes 2ème au niveau Européen. Quel effet ça vous fait ? 

Tanguy du Monceau : « L’avantage de CO2logic, c’est que nous nous sommes lancés dans ce secteur un peu après les anglo-saxons et donc nous avons appris de leurs erreurs. Nous avons été les premiers en Europe à utiliser les crédits des Nations Unies (dont des Gold Standard). De plus, notre traçabilité est totale, nous pouvons prouver qu’on réduit réellement le CO2. Nous sommes très fiers d’être premier dans le Benelux et deuxième au niveau européen. Au départ, nos coûts étaient un peu plus élevés que des fournisseurs étrangers car nous avons opté pour des audits sérieux et stricts et des crédits de qualité, mais aujourd’hui la qualité de nos services est reconnue et notre offre compétitive. »

Guider : Comment vous est venue l’idée de lancer CO2logic ? 


Tanguy du Monceau : « Nous avons eu l’idée en 2005, on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose pour changer les mœurs et encourager les gens à agir pour le futur. Durant nos études, on était déjà impliqué dans les initiatives vertes.  CO2logic a été enregistrée en 2006, aujourd’hui, la société a une soixantaine de clients dont de grands groupes internationaux comme AB InBev par exemple. » 

Pour plus d’infos sur CO2logic, n’hésitez pas à surfez sur www.co2logic.com

Les commentaires sont fermés.