Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/07/2009

Dolfin la première chocolaterie belge neutre en CO2

Après plusieurs mois d’investigation et d’action en matière d’émissions de gaz carboniques, aujourd’hui, Dolfin peut affirmer être devenue la 1ère chocolaterie en Belgique neutre en CO2. Elle confirme ainsi sa volonté d’assumer sa responsabilité sociale.


Cela fait huit mois que cette société se penche sur la problématique des gaz à effet de serre. La chocolaterie souhaitait estimer son impact climatique afin de mettre en place des actions de diminution et de compensation de ses émissions de carbone.

Un audit des émissions CO2 provenant des activités directes de Dolfin fut réalisé en collaboration avec l’entreprise CO2logic. L’audit est certifié par l’ADEME (Agence de l"Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, France) pour effectuer des Bilan Carbone®. Le Bilan Carbone® est une méthode de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre. Dolfin s’est donné comme objectif de réduire ses émissions de 15%. Par ce travail, cette entreprise a  pris conscience de sa contribution au problème du réchauffement climatique. Un premier pas qui dans un ensemble peut faire la différence.

Particulièrement sensible à ce sujet, Dolfin veut faire face à sa responsabilité sociale en mettant en œuvre des mesures visant à réduire ses émissions de CO2. Une charte sociale et environnementale a donc été établie. Cette charte contient déjà les éléments suivants : l’utilisation d’ingrédients exclusivement naturels et les emballages carton sont issus de forêts bien gérées. Les déchets sont soigneusement triés. Dolfin collabore avec un atelier protégé pour la plupart de ses travaux logistiques. Petit à petit, le parc automobile est renouvelé par des voitures plus écologiques. Dolfin passe à l’électricité verte et un système de minuterie automatique a été installé pour une meilleure gestion de la lumière et du chauffage. La température des locaux est réduite de 1°C, ce qui provoque une diminution de +/-7% des émissions. Enfin, l’éclairage est remplacé par des ampoules à faible consommation d’énergie.

Afin de compenser leurs émissions restantes de CO2, la société participe à un projet au Rajasthan en Inde. Il consiste à réutiliser les déchets agricoles des fermiers locaux afin de produire de l’électricité verte. Outre ses avantages en terme de réduction de CO2, ce projet présente également un aspect socio-économique intéressant. Des emplois sont créés et les déchets agricoles sont financièrement valorisés. Et ajoutons que les familles, les fermiers ainsi que les entreprises de la région sont assurés d’un approvisionnement stable en électricité verte. Participer à ce projet de manière financière contribue donc à la croissance économique et au développement durable d’une partie de l’Inde. Il a été validé par les Nations Unies et par le groupe SGS (Société Générale de Surveillance). En œuvrant progressivement pour la réduction et la compensation du carbone, Dolfin et ses employés acquièrent une philosophie et une expérience qui les préparent aux nouveaux défis de notre époque.

www.dolfin.be

Les commentaires sont fermés.