Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/08/2009

Un steak = 30 km en voiture = 2 kg de papier

C'est quoi une tonne de CO2 ?

La consommation d'un steak de boeuf, rouler 30 km en voiture familiale ou consommer 2 kg de papier sont tous trois responsables de l'émission de 4 kg de CO2 selon les données de la méthode d'audit CO2 Bilan Carbone de l'ADEME. Doit-on pour autant arrêter de manger, se déplacer ou lire son quotidien favori? Trois fois non! Mais des solutions existent pour tendre vers des modes de consommation plus durable pour l'environnement et le climat.


Par exemple consommer moins de viande ou remplacer la viande de boeuf, d'agneau ou de veau par des viandes blanches (poulet ou porc) ou du poisson peut sensiblement réduire l'empreinte CO2 d'un individu. Eviter 30 km de voiture par jour (par exemple en faisant du co-voiturage ou en prenant davantage les transports en commun) permet de réduire ses émissions d'une tonne de CO2 par an. Quant au papier réfléchissez avant d'imprimer un document. Et pour ceux qui ont déjà adopté la dématérialisation des documents, n'oubliez pas de débrancher complètement vos ordinateurs ou téléviseurs car ils consomment beaucoup d'énergie (et donc émettent indirectement du CO2) en mode veille. Dans ce dernier cas une solution intéressante et facile à mettre en oeuvre et efficace consiste à passer chez un fournisseur d'électricité verte! Toutefois les économies financières ne viendront qu'en changeant son comportement!

 

C'est quoi une tonne de CO2?

1 tonne de CO2.JPG

 

 

 

 

Commentaires

Devenez végétariens! mais ne soyez pas trop gourmands... et puis dématérialisez les vacances, regardez liberty tv. Adoptez l'opération doudoune et coupez le chauffage. Les économies financières ne viendrons qu'en changeant son comportement!

Écrit par : olivier | 10/03/2009

Le but du post était de montrer qu'il existe des solutions moins extrêmes que de devenir végétarien. Bcp de gens ignorent que le poisson ou la viande de poulet ont une empreinte climatique inférieure à l'agneau. Ou qu'éviter 2 kilos de papier pour le climat c'est comme rouler 30 km en moins! (certaines personnes pensent que ne pas imprimer ses emails est un geste qui suffit à sauver le climat). C'est un bon début mais loin d'être suffisant si on ne change pas la manière de se déplacer et de se chauffer.

Écrit par : arnaud | 10/03/2009

J'ai une question,

Quel est le mode de fonctionnement des fournisseurs d'énergie verte???

Écrit par : Gad | 23/03/2009

La réponse détaillée viendra dans un prochain post. En bref celà se passe par des certificats de garanties d'origine que chaque producteur d'électricité reçoit en fonction des kWh d'origine verte (biomasse, éolien, photovoltaïque, etc.) qu'il met sur le réseau. Le nombre de garanties d'origine que le fournisseur possède doit être égal ou supérieur au nombre de kWh "verts" vendus. Les garanties d'origine peuvent se vendre entre états membres de l'UE, donc lorsqu'Electrabel vend du vert en Belgique il peut utiliser des garanties de ses barrages sur le Rhone (CNR) par exemple ("l'énergies des Alpes). --> toutes les offres d'énergie verte ne se valent pas, certaines encouragent vraiment le développement d'énergie propre en Belgique, d'autres capitalisent sur d'anciens barrages (mais bon ces barrages ont besoin d'entretien donc choisir de les soutenir n'est pas forcément un mauvais choix pour l'environnement). Précisons donc que rien ne distingue un électron vert d'un électron gris, donc si vous habitez à côté d'une éolienne votre courant viendra de l'éolienne quand il y aura du vent et si vous habitez près de Tihange il viendra de la centrale même si vous êtes client Lampiris, Luminus ou AlpEnergy. C'est lors de la facturation que vous faîtes la différence en choisissant de soutenir une filière ou une autre.

Écrit par : arnaud | 23/03/2009

Pour info (à analyser avec un regard critique mais juste sur les grandes lignes).

Greenpeace - 'You've got the power': classement des fournisseurs d'électricité
et campagne pour un avenir énergétique durable

La terre se réchauffe rapidement et la manière dont nous produisons et consommons l'électricité contribue largement aux dérèglements climatiques. La campagne 'You've got the power' - récemment lancée par Greenpeace - a pour objectif de mettre notre pays sur la voie d'un avenir énergétique durable, un futur sans centrales polluantes, qu'elles soient au charbon ou nucléaires.

Greenpeace a publié son nouveau classement des fournisseurs d'électricité (fichier pdf en annexe) et invite le public a faire le choix d'un fournisseur vraiment vert. Sur le site de la campagne www.youvegotthepower.be Greenpeace appelle en outre à envoyer une lettre au Premier ministre et au parlement réclamant l'adoption d'une loi pour un avenir énergétique durable. Cet avenir passe par la récupération des profits non-anticipés ('windfall profits') d'Electrabel et leur investissement dans l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Plus d'informations: www.youvegotthepower.be ou info@youvegotthepower.be.

Écrit par : arnaud | 23/03/2009

La grippe porcine, la grippe aviaire, la tremblante du mouton, l'encéphalyte spongiforme du boeuf montrent que l'élevage industriel n'est pas sain. Le problème, au-delaà du CO2, n'est pas de consommer autre chose, mais de consommer mieux, d'avoir une exigence de qualité qui fera consommer moins -parce que plus cher- tout en respectant l'environnement et en se respectant soi-même pour ne plus ingurgiter des viandes javellisées eux hormones et aux antibiotiques élevées les pieds dans le lisiers dans des pays du tiers monde où les employés sont encore plus mal considérés que le bétail et le consommateur final. le CO2, c'est aussi le résultat d'un modèle de société aboutissant au mépris pour la dignité de l'homme.
Consommer, c'est polluer. Il faut donc le faire avec raison.
http://sartorius.blogs.lalibre.be/archive/2009/07/01/consommer-c-est-aussi-polluer.html

Écrit par : Annie | 25/08/2009

Arnaud, il n'est pas "extrême" de devenir végétarien quand même! hein? :-) réalistement, ne devrions pas tous y passer si l'on veut une planète vivable pour 9 millards d'ê humains où l'ensemble des communités sont en paix?

Écrit par : Danny | 27/08/2009

Non ce n'est pas "extrême" et c'est sans doute une voie à encourager Mais je vous avoue que pour avoir l'habitude de communiquer sur les gestes que nous pouvons faire pour réduire ce n'est pas la mesure préférée des Belges, où il est parfois encore difficile de trouver une option végétarienne. Alors je pense que privilégier de réduire l'utilisation et de varier les viandes (un poulet n'est pas très néfaste pour le climat, pratiquement pas même si il est élevé en plein air et il donnera satisfaction à un carnassier). Pour certains il serait extrême de devoir arrêter l'avion, pour d'autres ca ne pose pas de problème. Bref tout dépend des priorités de chacun et n'étant pas un ayatollah je ne veux pas obliger tout le monde à devenir végétarien même si j'encourage les gens à manger moins de viande.

Écrit par : arnaud | 27/08/2009

Moi, j'ai une très bête question: je ne vois pas en quoi manger de la viande a un impact sur les émissions de CO2. Est-ce à travers de l'élevage des animaux ou pour une raison toute autre ?

De toute façon il faudrait surtout en général consommer moins de viande. L'homme n'est pas un carnivore. Les meilleures viandes restent toujours les viandes d'animaux qui ont bien vécu; de nos jours on trouve encore de bonnes viandes dans des fermes ou sur le marché du bio (même si le concept n'est pas nouveau et que le bio devient très bobo).

Écrit par : aurore | 03/09/2009

Bonjour Aurore,

les bovins émettent de grandes quantités de méthane, un gaz qui est converti en équivalent CO2 (1 tonne méthane = 25 tonnes de CO2 en pouvoir de réchauffement global) dans les inventaires des émissions de gaz à effet de serre. Dans un langage scientifique j'aurais dû écrire une tonne de CO2 équivalent (sous entendu du méthane traduit en CO2 selon les tables de conversion définies par le GIEC).

Écrit par : arnaud | 03/09/2009

Ok, je comprends. Mais ces pauvres bovins ont le droit de vivre tout autant que les êtres humains (dont la consommation est sûrement plus élevée). Il faudrait peut-être mettre en évidence que c'est la consommation de bovins par l'homme qui est en cause. Moins de consommation, moins de bovins dans les élevages. Mais le lait et le fromage alors ?

Écrit par : aurore | 03/09/2009

Bien sur que les bovins "naturels" peuvent vivre, simplement on doit diminuer notre conso de viande rouge (diminuer élevage intensif) et éviter que la Chine (pour l'Inde c'est OK) n'adapte les mêmes habitudes alimentaires. Une fois le méthane de la vache calculé on l'alloue aux différents produits de la vache (viande, lait, cuir), généralement en fonction de la valeur économique de ces "sous-produits" donc oui la surconsommation de lait (fromage) a aussi un impact néfaste sur le climat (ici encore je répète il ne faut pas arrêter mais éviter les abus, néfaste pour la santé par ailleurs). Le lait de soja est une alternative moins néfaste pour l'environnement au lait de vache (dans certaines conditions, pas du soja transgénique cultivé sur le sol d'anciennes forêts primaires évidemment). Remarquez que bcp de vaches sont aussi élevées sur d'anciennes forêts dans des pays en développement donc c'est aussi un impact négatif. Pour conclure manger un peu moins de produits laitiers et bcp moins de viande rouge (plats végétariens, poissons et viandes blanches sont de délicieuses alternatives) est une manière de réduire son empreinte CO2 et écologique.

Écrit par : arnaud | 03/09/2009

Comparer le steack, la voiture et le papier par rapport a l'emission de CO2 n'a pas de sens : en France pays ou l'on gaspille beaucoup de papier en entreprise, c'est a dire indépendamment de notre volonté, et ou sont consommés peut être 90% des ramettes de papier graphiques, la consommation domestique peut être évaluée a une ramette par an. Ce qui veut dire l'équivalent d'un steak ou de 30 km en voiture individuelle qui sont plutôt des consommations quotidiennes. Donc pourquoi montrer du doigt notre papier et pas le plastique ? En plus le papier stocke du carbone comme le bois. Il est vrai aussi qu'il y a des régions du monde ou l'on consomme beaucoup de viande simplement par luxe et par égoïsme aveugle, que cela demande du soja, soja pour lequel est détruit une grande partie de la forêt amazonienne qui elle même recyclait le carbone en oxygène. En plus trop de viande rouge est mauvais pour la santé !

Écrit par : Bruno | 19/10/2014

Les commentaires sont fermés.