Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/03/2009

Interparking Belgique sera neutre en CO2 d'ici 2010

Le leader belge des parkings annonce son intention d’atteindre un bilan carbone  100% neutre d’ici 2010 et passe dès aujourd’hui à l’énergie verte


Lors du premier salon professionnel de la mobilité, du parking et de la sécurité routière en Belgique, Park&Road, Interparking a annoncé son intention de devenir l’acteur le plus vert du secteur des parkings en Belgique. Fort des mesures déjà entreprises dans le courant de ces dernières années, le leader belge des parkings redouble ses efforts pour atteindre un bilan opérationnel carbone 100% neutre d’ici 2010.

Le projet ambitieux d’Interparking s’appuie sur de solides bases. L’entreprise a en effet déjà réalisé de grands progrès afin de réduire autant que possible son impact sur l’environnement et diminuer ses émissions de CO2. Depuis le 1er janvier 2009, 80% des parkings Interparking situés en Belgique, soit 55 sur 69, sont aussi alimentés par de l’énergie 100 % verte.

Plus de parkings, moins de trafic
Les parkings Interparking contribuent à diminuer de manière significative le trafic urbain. Les études de mobilité les plus récentes confirment que les parkings peuvent réduire jusqu’à 30% les embouteillages en centre-ville. La déviation du trafic vers les parkings réduit en effet le ralentissement de la circulation causé par des conducteurs qui cherchent des places de stationnement dans la rue et par là donc aussi, leurs émissions de CO2.

Jaune + bleu = vert
Partant de ce constat simple, Interparking a voulu aller beaucoup plus loin dans ses démarches environnementales et a entamé une stratégie de réduction de son empreinte climatique. « Nous nous sommes inspirés des couleurs de notre logo pour devenir l’acteur le plus vert du secteur en Belgique », explique Roland Cracco, Directeur Général d’Interparking. « En effet, mélanger le bleu et le jaune donne du vert ! Pour nous, sauvegarder notre environnement revient à sauvegarder le futur de nos concitoyens. C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour avoir un impact  zéro sur  l’environnement. »

Le leader belge des parkings a fait appel à CO2logic, le pionnier de la compensation de CO2 en Belgique. CO2logic est en train de calculer et réduire le bilan carbone de tous les parkings dont Interparking assure la gestion dans le pays. Pour l’heure, 5 parkings Interparking, tous situés à Bruxelles, ont déjà été certifiés par CO2logic comme étant carbone neutre : Ecuyer, Grand Place, Porte de Hal, Loi et Industrie. D’ici 2010, Interparking lance un vaste plan d’actions pour que tous ses 69 parkings en Belgique atteignent un bilan carbone 100% neutre.


08:41 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Quelle hypocrisie ! Des parkings, pour voitures qui poluent, "verts" !!!
Que vont ils changer? L'alimentation electrique? Pfffttttt
C'est comme la chaine fe fastfood chic et cher, EXKI, qui propose du bio en enballages non recyclables (tout da dans le même sac poubelle, rien, sauf les tasses, n'est réutilisable).
Comment un parking VERT si pour y aller on pollue ?

Écrit par : Jose | 17/03/2009

Ayant choisi d'habiter près d'une gare et utilisant essentiellement la marche à pied, la SNCB et la STIB, je peux comprendre une partie de votre point de vue. Néanmoins il est prouvé que dans les villes les parkings peuvent sensiblement réduire la pollution en évitant aux automobilistes de rouler à la recherche d'une place. Alors en attentant que l'offre de transport en commun réponde aux besoins de chacun, garer sa voiture (de préférence de petite cylindrée) dans un parking propre est déjà mieux. Pour ceux qui n'utilisent pas ou plus la voiture, bravo, pour les autres il peut-être intéressant de rappeler les économies que l'on peut réaliser en ne roulant pas inutilement à la recherche d'une place et de savoir qu'interparking est occupé à améliorer l'efficacité énergétique de son éclairage et des ascenseurs et participe donc à l'effort de réduction des émissions en Belgique. En outre ils compenseront bientôt le CO2 excédentaire. Si tous les automobilistes font de même (réduisent et compensent) alors la ville sera plus agréable et les émissions de CO2 de la Belgique nettement plus faible.

Écrit par : arnaud | 17/03/2009

Les commentaires sont fermés.